Notre Association

Il était une fois …

Historique du Groupe National de Surveillance des Arbres

QUI SOMMES-NOUS ?

Le Groupe National de Surveillance des Arbres est un groupe créé en 2019 par Thomas Brail, arboriste-grimpeur, en réaction à des abattages prévus dans le cadre de projets qui suppriment abusivement des arbres existants, pourtant protégés à divers titres, en particulier par l’article L350-3 du Code de l’Environnement, destiné à protéger les allées et les alignements d’arbres.

  • 21 mai 2019 :

    Pour protester contre l’abattage de 9 platanes bicentenaires dans son village de Mazamet (Tarn), le grimpeur-arboriste Thomas Brail monte dans l’un d’entre eux. Il crée le nom "Groupe National de Surveillance des Arbres" à cette occasion. Il sauve 7 arbres sur les 9 menacés.

  • 25 juillet 2019 :

    Thomas Brail se rend à Condom (Gers) après avoir été contacté par des habitants tentant de préserver 25 platanes centenaires que le maire compte raser pour un projet de réaménagement des Promenades de la ville. Il restera deux semaines sur place pour dénoncer ce projet et soutenir le collectif.

  • 28 août 2019 :

    Suite au refus du maire de Condom de discuter avec lui, Thomas Brail monte dans un platane face au Ministère de la Transition écologique à Paris et demande à y être reçu. Il alerte l’opinion publique sur les abattages d’arbres partout en France commis sans respecter l’article L350-3 du Code de l’Environnement protégeant les arbres d’alignement en bonne santé.

  • 6 janvier 2020 :

    Pour alerter sur les abattages qui se déroulent partout en France, Thomas se déplace dans la France entière pour soutenir collectifs, associations, particuliers, élus qui tentent de préserver des arbres sains menacés.

  • 14 Janvier 2020 :

    Le GNSA est reçu par Madame Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique avec trois autres associations (A.R.B.R.E.S., SEQUOIA, Société Française d’Arboriculture) afin de mettre en place des réunions de travail sur la nécessaire protection des arbres sur tout le territoire national.

  • 3 juin 2020 :

    Assemblée Générale Constitutive pour statuer sur la création de l’association GNSA.

  • 15 juillet 2020 :

    Le Groupe National de Surveillance des Arbres devient officiellement une association loi 1901 à gouvernance partagée.

  • 24 octobre 2020 :

    Première Assemblée Générale Ordinaire du GNSA dans l’Allier.

Awesome Image
Awesome Image

Arbres en danger ?

Que fait le GNSA

L'association du GNSA a pour objectifs d’alerter, surveiller, dialoguer et agir dans les situations litigieuses.

Ses membres travaillent notamment à diffuser les informations nécessaires à toute action de préservation des arbres

Adhérer / Soutenir

Arbres urbains et ruraux

Arbres d'alignements - Faire respecter la loi

Article L350-3 du Code de l'Environnement

"Les allées d'arbres et alignements d'arbres qui bordent les voies de communication constituent un patrimoine culturel et une source d'aménités, en plus de leur rôle pour la préservation de la biodiversité et, à ce titre, font l'objet d'une protection spécifique. Ils sont protégés, appelant ainsi une conservation, à savoir leur maintien et leur renouvellement, et une mise en valeur spécifiques.

Le fait d'abattre, de porter atteinte à l'arbre, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l'aspect d'un ou de plusieurs arbres d'une allée ou d'un alignement d'arbres est interdit, sauf lorsqu'il est démontré que l'état sanitaire ou mécanique des arbres présente un danger pour la sécurité des personnes et des biens ou un danger sanitaire pour les autres arbres ou bien lorsque l'esthétique de la composition ne peut plus être assurée et que la préservation de la biodiversité peut être obtenue par d'autres mesures.

Des dérogations peuvent être accordées par l'autorité administrative compétente pour les besoins de projets de construction.

Le fait d'abattre ou de porter atteinte à l'arbre, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l'aspect d'un ou de plusieurs arbres d'une allée ou d'un alignement d'arbres donne lieu, y compris en cas d'autorisation ou de dérogation, à des mesures compensatoires locales, comprenant un volet en nature (plantations) et un volet financier destiné à assurer l'entretien ultérieur."

Contacter / Alerter
Awesome Image
Awesome Image

Comment nous défendons les arbres

Statuts et Charte du GNSA